• Demos Kratos

Les mesures révolutionnaires d'Emmanuel Macron !

Mis à jour : 16 juil. 2019

Jeudi 25 avril Emmanuel Macron a enfin annoncé les conclusions du Grand-Débat.


“Est-ce qu’il faudrait tout arrêter de ce qui a été fait depuis deux ans ? Je me suis posé la question. Est-ce qu’on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire.” Donc ça fait 6 mois que le peuple est dans la rue, ça fait 2 mois qu'il essaye de gagner du temps avec un grand débat censé être à l'écoute des revendications et sa réponse c’est : "Je vous ai entendu, j'ai bien compris ce que vous voulez… mais on va quand même faire ce que j'avais prévu". Voici un résumé des quelques annonces “importantes” qu’il faut retenir.


Démocratie.


Tout d’abord, Emmanuel Macron a annoncé qu’il voulait instaurer une part de 20% de proportionnelle à l’Assemblée Nationale. L’idée c’est que l’assemblée soit un peu plus représentative du peuple. En soit c’est pas une mauvaise décision, mais ça ne va largement pas assez loin. Si on estime que le Parlement ne représente pas bien les citoyens, il faut changer en profondeur l’Assemblée Nationale et le Sénat, pas juste mettre 20% de proportionnelle. Pourquoi 20% d'ailleurs ? Parce que Bayrou voulait 25% et la droite sénatoriale voulait 10%. Donc ils ont trouvé un deal entre eux et ils sont contents. C’est bon la démocratie est revenue !


Disons qu’il n’est pas allé plus loin parce qu’il ne voulait pas fragiliser le parlement. Mais alors pourquoi est-ce qu’il veut réduire le nombre de député de 30% ? D’un côté il dit que l’Assemblée Nationale doit mieux représenter le peuple et d’un autre côté il veut supprimer 30% des représentants de ce peuple. Malgré ce qu’il dit, l’objectif assumé est de fragiliser le Parlement pour laisser plus de place à l'exécutif et pouvoir gouverner sans entrave. Il a également annoncé qu’il ne comptait pas rendre le vote obligatoire et qu’il ne voulait pas reconnaître le vote blanc. Parce que selon lui il vaut mieux voter pour le moins pire que pour personne.


Même si le RIC était une des principales revendications des gilets jaunes et que la majorité des françaises et des français est favorable à cet outil, lui il a décidé que non. Donner le pouvoir au peuple, c’est pas bon pour la démocratie représentative.

Si on a une démocratie “représentative”, c’est parce qu’on estimait que c’était plus pratique et que le peuple n’était pas encore assez prêt pour diriger ! Mais là, le peuple veut le pouvoir politique et il a prouvé pendant tout le grand débat qu’il était capable de trouver des solutions tout à fait pertinentes ! Donc si le RIC est un danger pour la démocratie représentative, c’est une bonne chose ! Ca veut dire que c’est bon pour la démocratie réelle !


Macron croit dans les personnes qui sont élues grâce à des campagnes électorales financées par des partis et par des multinationales. Il ne croit pas dans le peuple. Il a quand même fait une concession. Pour déclencher un référendum d’initiative partagée, il ne faut plus 4,5 millions de signatures, mais “seulement” 1 million. Dans l’UE c’est 1 million pour 550 millions et en France c’est aussi 1 million alors qu’on est 10 fois moins.


Emmanuel Macron a également annoncé qu’il voulait décentraliser et donc déléguer plus de pouvoir politiques aux collectivités territoriales. Les mairies, les départements, les régions etc… Ce qu’il dit n’est pas faux, la démocratie est beaucoup plus simple à mettre en place à l’échelon local qu’à l’échelon national. Et il nous offre même un espèce de RIC local ! Mais vous faites pas de fausse joie. Les citoyens auront juste le droit de demander à ce qu’un sujet soit inscrit à l’ordre du jour. Encore une fois, on nous donne le droit de proposer à nos élus de nous écouter, mais pas de décider directement. En somme, on reste des esclaves. On a le droit de demander au maître d’être plus gentil, mais on a pas le droit de décider à sa place.


Justice fiscale.


C’était un autre grand point des revendications des gilets jaunes : plus de justice fiscale. Et en un sens, Emmanuel Macron a entendu ces demandes et a proposé plusieurs mesures pour augmenter le pouvoir d’achat des français : Baisse de l’impôt sur le revenu, indexation des retraites sur l’inflation, augmentation de la retraite minimum de 637€ à 1000€.


Avec ces quelques mesures, il espère redonner de quoi vivre aux citoyens les plus pauvres. Mais où trouver tout cet argent ? En remettant l’ISF pour taxer les riches ? Mais bien sûr que non ! Laissez les riches tranquille non de Dieu ! Ils payent déjà assez d’impôts comme ça ! Et en plus ils aident à la reconstruction de Notre-Dame… Emmanuel Macron a bien dit que l’évasion fiscale était un problème. Mais il n’a proposé strictement aucune solution. Donc l’argent ne sera pas cherché du côté des riches, mais du côté des…pauvres. Si vous voulez moins d’impôts, vous allez devoir travailler plus ! Selon Macron, la France travaille moins que les autres pays européens. Et c’est pas une chance de travailler moins, c’est un problème !


Emmanuel Macron a aussi déclaré qu’il voulait plus de services publiques. Sauf que moins d'impôts, c'est moins d'argent dans les caisses de l'état, donc moins de budget pour les services publics. Oui ce mec a fait l’ENA !


Il a aussi promis des trucs très vagues comme le plein emploi pour 2025 sans vraiment expliquer comment il allait faire. Mais vous inquiétez pas, je vous le répète, il sait ce qu’il fait, il a fait l’ENA ! Ah oui d’ailleurs en parlant de l’ENA. C’est fini. Il supprime l’école. On en avait marre des fonctionnaires à la botte des multinationales et donc il a décidé de supprimer l’école qui formait les hauts fonctionnaires. Pas de supprimer les multinationales par contre.


La manœuvre derrière ça, ce n’est pas tellement de réformer la formation des fonctionnaires, mais plutôt de réduire leur rôle dans la gestion de l’Etat. Quand on sait que le Premier Ministre Édouard Philippe était lobbyiste en chef à Areva, que Emmanuelle Wargon et Brune Poirson au Ministère de l’écologie viennent de Danone et de Veolia etc… on comprend pourquoi il veut “favoriser les passerelles entre le public et le privé”. Mais le fait que ces personnes faisaient du lobbying pour des multinationales dans le but d’augmenter leur profit n’est pas du tout un problème ! Surtout pour ce qui est de l’environnement !


Écologie.


Emmanuel Macron a à peine parlé de ce sujet. Il a beau se positionner comme le sauveur de la planète, en réalité il n’est pas du tout conscient de l’urgence climatique. Il a dit qu’il allait mandater des commissions pour travailler sur le sujet.

On n'en sait pas vraiment plus… mais il nous dit qu’ils sont en train de réfléchir à commencer à réfléchir au sujet. Actuellement il existe un Conseil Social, économique et environnemental composé de représentants sociaux comme des syndicats et des associations et qui est chargé de conseiller le Parlement dans la création de loi, l’attribution des ressources financières etc…


La réforme que propose Macron c’est de réduire le nombre de personne dans ce conseil et de les remplacer par 150 citoyens tirés au sort. Personnellement, je suis pour le tirage au sort. Je pense que l’intelligence collective de citoyens lambda produit des résultats beaucoup plus intéressant que l’esprit formaté de quelques élites. J’ai hâte de voir ce que cette expérience donnera. Ce sera l’occasion de prouver que le tirage au sort est un outil pertinent. Même si bon encore une fois ça reste consultatif.. Ce Conseil sera chargé de conseiller l’État sur la manière d’utiliser les fonds pour la transition écologique. Donc il aura un rôle très important pour l’avenir de l’humanité ! Attendons de voir maintenant en pratique si nos élites accepteront de prendre en compte l’avis et les solutions proposées par ces citoyens tirés au sort.


En conclusion, Emmanuel Macron n’a annoncé que des mesures très faibles et très loin des revendications des gilets jaunes et des français en général. Mais son allocution est la preuve qu’il faut sortir se battre dans la rue pour toucher ces élites parisiennes cachées dans leurs palais républicains.


Voir la vidéo :

SOURCES :


► Le live censuré par YouTube (on le met sur Facebook en attendant d'apprendre à utiliser Peertube ^^) :


https://www.facebook.com/DemKrat/videos/665070413953097/


► L'allocution du Monarque sur sa chaîne monarchique :


https://www.youtube.com/watch?v=Ya6n1Agxlkk&t=2292s


Notre chaîne YouTube

Nos réseaux sociaux

  • Gris Icône YouTube
  • Facebook
  • Instagram
  • Gris Twitter Icon