• Demos Kratos

MACRON ABANDONNE L'ÉCOLOGIE

Mis à jour : 28 mai 2019

Je ne vous apprends rien, nous fonçons droit vers le précipice. Nous sommes à l’aube d’un effondrement écologique, économique et donc politique. Je n’ai pas choisi de naître dans ce monde, mais j’ai au moins eu la chance de naître du bon côté, chez les riches. J’essaie donc d’utiliser au mieux mes privilèges pour contribuer à un avenir meilleur. Mais ce n’est pas le cas de tous les privilégiés ! Regardez au gouvernement par exemple. Ils disent qu’ils veulent “Make Our Planet Great Again” et ensuite ils proposent des projets de lois dans lesquels ils renoncent à sauver l’environnement parce que le capitalisme c’est cool quand même.

C’est le journal Libération qui a réussi à mettre la main sur un projet de loi qui vise à modifier la politique énergétique et climatique de la France. Le gouvernement s’apprête à supprimer un objectif majeur qui était de “diviser par 4” les émissions de GES par rapport à 1990. Ils comptent remplacer cette partie par “atteindre la neutralité carbone”. Et ça ne donne pas du tout le même résultat ! Quand on dit réduire par quatre les émissions de GES, ça veut dire repenser tout notre système de production et de consommation pour réduire nos émissions.


Mais quand on dit “atteindre la neutralité carbone”, ça veut dire qu’on peut continuer à émettre autant si on arrive à contenir notre pollution dans ce qu’on appelle des puits. Par exemple, tu plantes des arbres en disant “Ah oui mais les arbres ils respirent du CO2, donc si ma centrale à charbon elle produit 10 tonnes de CO2 par an, c’est pas grave parce que les arbres que j’ai plantés ils vont respirer tout le CO2.


À ce sujet, je vous invite à aller voir les vidéos que Partager C’est Sympa a réalisées sur la COP24. Vous comprendrez tout de suite qu'il ne faut plus rien attendre de nos gouvernements. Puisqu’il faut tout faire soi-même sur cette planète, j’ai décidé de devenir écolo.


Donc ça veut dire que je fais pipi sous la douche, que je ferme le robinet quand je me brosse les dents etc… Puis ensuite j’ai compris que ça ne changeait strictement rien de faire des petits pas et j’ai décidé de devenir vraiment écolo ! Donc je suis devenu végane, zéro déchet, locavore et je ne prends plus l’avion !

Mais est-ce-que c’est suffisant ?


J'ai voulu justement vérifier ça sur un site qui me permet de calculer rapidement mon empreinte carbone :

http://www.footprintcalculator.org/ Résultat : si tout le monde vivait comme moi, il faudrait 1.78 Terres pour subvenir à tous nos besoins !


Pour pouvoir véritablement être écolo aujourd’hui, ils faudrait que nos gouvernements développent des politiques écologiques ambitieuses, ce qu’ils ne feront pas car ils n’arriveront jamais à imaginer un monde en décroissance. Maintenant qu’on s’est rendu compte que nos gouvernements ne sont pas à la hauteur et que nos actions individuelles ne suffisent pas, on fait quoi ? On sort manifester ? On fait des marches pour le climat ? Mais est-ce qu’une manifestation par mois suffira à sauver toute une humanité menacée de disparaître ?

Spoiler : non.


Les étudiants français lancent des grèves scolaires nationales. Tous les vendredis, ils refusent d’aller en cours et réalisent des actions de désobéissance civile. C’est un mouvement qui a déjà vu le jour dans 26 pays ! Les étudiants partent du principe que si l’humanité est foutue, il vaut mieux se battre pour essayer de la sauver plutôt que d’aller en cours. Et j’applaudis vraiment cette initiative ! J’ai fait exactement le même choix ! Pourquoi continuer d’étudier si nous n’aurons de toute façon pas d’avenir ? Mobilisons-nous dès à présent pour sauver ce qui peut encore l’être !


Mais au-delà des manifestations, des grèves et des actions de désobéissance civile, il faut apprendre à nous radicaliser, c’est-à-dire à s’attaquer à la racine des problèmes. Par exemple, l’élevage est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre. Donc plutôt que de se contenter d’un “lundi vert” en ne mangeant plus de viande un jour par semaine, hop on devient végane. On n’a plus le temps de faire des petits pas. Et il faut qu’on soit largement plus radicaux que ça ! Par exemple, si les centrales à charbon continuent de cracher leur fumée toxique et que nos dirigeants politiques ne veulent rien y faire, allons les bloquer et les saboter !

Arrêtons d’être des enfants et devenons des adultes responsables qui prennent des décisions compliquées mais nécessaires ! Des groupes comme Deep Green Resistance en France et Extinction Rebellion en Angleterre ont déjà fait le choix de l’écologie radicale. Non pas par amour de l'extrémisme, mais parce que la situation nécessite des actions beaucoup plus efficaces à court terme.


Nous n’avons pas 50 ans pour sauver le monde vivant, nous en avons tout au plus 15 voire 10. Donc nous n’avons plus le temps de prendre le temps. Nous devons agir maintenant ! Je décide donc de ne plus me considérer comme un écolo, mais comme une personne réaliste. Je suis conscient que tout va s’effondrer et je ferai tout mon possible pour que nous chutions de moins haut.


Voir la vidéo :

Le gouvernement renonce à diviser par 4 ses émissions de GES :

https://www.liberation.fr/france/2019/02/07/le-gouvernement-renonce-a-diviser-par-quatre-les-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-de-la-france_1707943


Les grèves étudiantes pour le climat :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ve_%C3%A9tudiante_pour_le_climat


La géo-ingénierie :

https://mrmondialisation.org/les-apprentis-sorciers-du-climat/

Notre chaîne YouTube

Nos réseaux sociaux

  • Gris Icône YouTube
  • Facebook
  • Instagram
  • Gris Twitter Icon