• Demos Kratos

ET SI L'ÉCOLE ÉTAIT DÉMOCRATIQUE ?

Mis à jour : 28 mai 2019

L’école obligatoire obéit à une logique démocratique, pour que tous les citoyens puissent participer à la vie politique de leur pays, ils doivent avoir un minimum d’instruction. Par exemple, dans les cours d’éducation civique, on apprend comment fonctionne notre système, et on apprend qu’il faut aller voter pour faire vivre notre belle démocratie. Mais peut-on vraiment apprendre la démocratie aux enfants tout en les faisant grandir dans un système qui ne l’est pas ? L’autorité du professeur n’a toujours pas été remise en cause et le règlement intérieur que les élèves sont obligés de signer chaque rentrée n’a pas été écrit par eux.

C’est pour ça que nous sommes allés à Lyon, à l’école démocratique Nikola Tesla. Elle n’est pas subventionnée par l’État, mais elle est reconnue par l’Éducation Nationale, et la première particularité de cette école, comme son nom l’indique, c’est qu’elle est démocratique. Alors concrètement, ça veut dire quoi ?

La vie de l’établissement est organisée autour d’un règlement intérieur, qui agit comme une constitution, il s’applique donc à l’ensemble des membres présents dans l’école. Chaque semaine, durant le conseil d’école, les enfants et les adultes votent les règles qui seront inscrites dans le règlement intérieur. N’importe qui peut déposer une plainte si le règlement n’a pas été respecté. Cette plainte sera ensuite examinée en conseil de justice par les adultes et les enfants.


On est totalement fans de ce côté démocratique, parce que ça entraîne vraiment les enfants à s’impliquer et à s’entraîner à vivre dans une démocratie directe. Mais l’école propose d’aller encore plus loin, en abolissant le programme scolaire, les notes et le statut de professeur. Ce sont les enfants, qui ont entre 6 et 18 ans qui organisent eux-mêmes leur journée.

Pour comprendre cet aspect, on est allé en parler directement avec les adultes et les enfants de Nikola Tesla.


Cédric, encadrant : "Un adulte reste un adulte, un enfant reste un enfant, et il y a toute cette problématique de l'expérience entre ce qu'on a déjà vécu et ce qu'on va pouvoir apporter aux enfants et il ne faut surtout pas le neutraliser. On n'est pas des professeurs, on ne va pas arriver avec un savoir à transmettre, le rôle d'un encadrant dans une école démocratique ça va surtout être de travailler sur le cadre de façon presque indirecte sur l'enfant. Offrir un cadre qui soit épanouissant et après l'épanouissement de l'enfant va se faire tout seul.

La démocratie est une notion délicate, quand on arrive ici, on est directement lié a ce principe démocratique qui est censé nous aider à gérer l'école, mais on se rend compte qu'on ne sait pas vraiment ce que c'est que la démocratie. Il y a des enfants qui vont le capter très vite, et pour d'autres, ça va être plus délicat et plus long, donc on va les accompagner. Parce que c'est important de leur faire comprendre qu'elle est là la lutte face à une certaine oppression. On a une voix, et ils ont une voix aussi, et avoir une voix c'est exister. Nous on aimerait bien, ici, que les enfants comprennent qu'ils existent."


Adam, membre-élève : "Si je n'y arrive pas, je n'hésiterai pas à leur demander, mais généralement avant de demander l'aide de quelqu'un j'essaye de m'en sortir par moi-même. C'est moi qui me mets mes horaires, j'arrive vers 8h30 ou 9h en fonction de si je suis fatigué. Je vais jouer aux jeux vidéos, ou travailler si j'ai du temps, je mange, je discute, je joue."


À l'école démocratique les enfants se donnent leurs propres objectifs pédagogiques, ils ne travaillent pas seulement pour un examen ou pour un partiel, ils travaillent parce qu'ils en ont envie ou parce qu'ils en ont besoin. On ne les force pas à apprendre des connaissances qui ne leur seront de tout façon pas utiles dans leur vie d'adulte, mais on leur permet de révéler leur plein potentiel dans des domaines où ils veulent s'épanouir. Le caractère démocratique ne l'école ne fait aucun doute, c'est à notre avis une très bonne initiative et les frais d'inscription sont proportionnels aux revenus des parents, ce qui permet d'offrir un accès à toutes les classes sociales.


Plus d'infos dans notre vidéo :


Notre chaîne YouTube

Nos réseaux sociaux

  • Gris Icône YouTube
  • Facebook
  • Instagram
  • Gris Twitter Icon